Groupe de prévention académique

SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

 

 

 

Travaux interdits aux mineurs par le Code du Travail et possibilité de dérogation

 

SOMMAIRE

bullet

Synthèse

bullet

Textes réglementaires

bullet

cas particulier : les apprentis dans la fonction publique

bullet

Lettres académiques

bullet

Conventions types

bullet

Travaux interdits et/ou réglementés:

bullet

Travaux exposant à des produits chimiques (travaux réglementés)

bullet

Travaux exposant à des agents biologiques (travaux interdits)

bullet

Travaux exposant aux vibrations mécaniques (travaux interdits)

bullet

Travaux exposant à des rayonnements (travaux réglementés)

bullet

Travaux d'ordre électrique (travaux interdits)

bullet

Travaux comportant des risques d'effondrement et d'ensevelissement (travaux interdits)

bullet

Conduite d'équipement de travail autoportée ou de levage (travaux réglementés partiellement)

bullet

Equipements de travail (travaux réglementés)

bullet

Travaux en hauteur (travaux réglementés partiellement)

bullet

Travaux avec des appareils sous pression (travaux réglementés)

bullet

Travaux en milieu confiné (travaux réglementés)

bullet

Travaux de verre en fusion (travaux réglementés)

bullet

Travaux exposant à des températures extrèmes (travaux interdits)

bullet

Travaux en contact d'animaux (travaux interdits)

bullet

Temps de travail et travail de nuit

bullet

Ressources

 

Les jeunes travailleurs âgés entre 15 et 24 ans sont particulièrement vulnérables aux risques liés à la santé et à la sécurité au travail, rappelle l’Agence européenne de la sécurité et la santé au travail (Osha) dans un rapport mis en ligne le 22 septembre 2009.

Les travailleurs âgés entre 18 et 24 ans présenteraient un risque 40% plus élevé d’accidents non mortels que le reste des travailleurs, selon de récentes statistiques européennes. Les réactions allergiques, les troubles respiratoires et les problèmes de stress, seraient également fréquents dans ce groupe. De fait, les jeunes sont souvent employés dans des secteurs à risques (construction, agriculture, hôtellerie, coiffure) en contrats temporaires et en horaires décalés. Ils sont en outre desservis par leur manque d’expérience et de formation mais aussi de connaissances des risques et des devoirs de leurs employeurs.

Or, la majorité de ces risques seraient évitables selon l’Osha qui vise à promouvoir les échanges de bonnes pratiques en présentant dans son rapport des études de cas et des facteurs de succès pour la prévention.

Voir brochure de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail sur les jeunes

 

bullet

Synthèse

Les élèves mineurs de 15 ans au moins en formation qualifiante dans les établissements scolaires/CFA ou en stage dans les entreprises, dans les fonctions publiques hospitalière et territoriale doivent avoir une dérogation de travaux réglementés (et non interdits) par le code du Travail.

 

Le chef d'établissement doit envoyer une déclaration de dérogation (et non une demande) valable 3 ans à condition d'avoir :

  1. procéder à l'évaluation des risques professionnels

  2. élaborer des actions de prévention suite à cette évaluation

  3. dispenser la formation à la sécurité (enseignement à la santé et la sécurité au travail et consignes de poste)

  4. assurer l'encadrement par une personne compétente (enseignant)

  5. avoir obtenu la délivrance d'un avis médical d'aptitude (avant l'exposition aux travaux réglementés et non avant la demande)

 Le chef d'établissement tient à disposition (plus de dossier à envoyer) de l'inspecteur du travail :

  1. les prénoms, nom et date de naissance du jeune;

  2. la formation professionnelle suivie, à sa durée et aux lieux de formation connus;

  3. l’avis médical d’aptitude à procéder à ces travaux;

  4. l’information et la formation à la sécurité prévues aux articles L. 4141-1 à L. 4141-3, dispensées au jeune;

  5. les prénoms, nom, et qualité ou fonction de la personne ou des personnes compétentes chargées d’encadrer le jeune pendant l’exécution des travaux en cause

 

De plus, les élèves mineurs en collège (technologie ou SEGPA) ou en lycée d'enseignement général ne peuvent utiliser :

- des produits chimiques autres que "non dangereux" ou "comburants" ou "dangereux pour l'environnement" (article D.4153-17)

- des machines comportant des éléments mobiles qui ne peuvent être rendus inaccessibles (article D.4153-28)

Cette disposition ne fais pas obstacle à la réalisation des activités pédagogiques dans les salles ou laboratoires de sciences, notamment pour des démonstrations effectuées par les enseignants.

 

bullet

Textes réglementaires :

  1. Les articles du Code du Travail sur les mineurs

  2. Le décret n°2015-443 du 17 avril 2015 modifiant la procédure de dérogation

  3. Le décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 sur les travaux interdits aux mineurs

  4. Le Décret n°2013-914 du 11 octobre 2013 sur la procédure de dérogation

  5. Instruction interministérielle du 07/09/2016

voir site web : http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Protection-de-la-sante-des-jeunes.html

Fonction publique territoriale :

  1. Décret n°2016-1070 modifiant le décret n°85-603 du 10 juin 1985 et autorisant la dérogation de travaux réglementés dans la fonction publique territoriale par délibération de l'organe délibérant de l'autorité territoriale d'accueil par durée de 3 ans

  2. Circulaire du 07/09/2016 sur la mise en œuvre de la procédure de dérogation

Autres textes :

  1. Circulaire DRT n°12 du 24 mai 2006 relative aux règles générales de prévention du risque chimique et aux règles particulières à prendre contre les risques d'exposition aux agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction

  2. BO n°34 du 18/09/2003 (Décret n°2003-812 du 26/08/2003 et la Circulaire n°2003-134 du 08/09/2003) sur Modalités d’accueil en milieu professionnel d’élèves mineurs de moins de seize ans

  3. Commentaire sur la responsabilité de l'employeur (chef d'établissement et non chef d'entreprise) et faute inexcusable

  4. Voir guides de l'ONS sur :

    bullet

    la sécurité des élèves en stage

    bullet

    la procédure de dérogation relative aux travaux réglementés pour les mineurs

Documents dans d'autres académie :

bullet

Voir site web : http://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/ecoleentreprise/stages-et-pfmp/

bullet

Voir document de l'académie de Besançon

bullet

Voir document de l'académie de Nancy-Metz

 

bullet

Cas particulier : les apprentis dans la fonction publique

bullet

Guide d'apprentissage dans la fonction publique par la DGAFP

bullet

Décret n°2015-1583 du 3/12/2015 modifiant le décret du 28/05/1982 relatif à l'hygiène et la sécurité dans la fonction publique

bullet

Circulaire du 21/01/2016

bullet

Circulaire du 31/05/2016 relative à la campagne 2016/2017 de recrutement d'apprentis au sein de la fonction publique d'Etat

bullet

Le contrat d’apprentissage est obligatoirement formalisé dans le cadre du CERFA en vigueur : voir CERFA FA13

bullet

la procédure est la même mais auprès de l'ISST compétant et non l'inspection du travail.

 

bullet

Lettre académique :
bullet

Lettre transmise en décembre 2015 aux IEN ASH sur les stages des élèves de moins de 14 ans de SEGPA et la circulaire n°2015-176 du 28/10/2015 parue au BO n°40 du 29/10/2015

 

bullet

Conventions type :
bullet

Le Code de l'Education article D124-4 définit le contenu de la convention.

bullet

La Circulaire n°2016-053 du 29/03/2016 propose une convention type pour la formation en milieu professionnel
bullet

voir convention type 

bullet

BO n°34 du 18/09/2003 (Circulaire n°2003-134 du 08/09/2003)
bullet

Convention type relative à l’organisation de visite d’information en milieu professionnel

bullet

Convention type relative à l’organisation de séquence d’observation en milieu professionnel

bullet

Convention type relative à l'organisation de stage d'initiation en milieu professionnel

bullet

Jurisprudence : c'est l'établissement scolaire, et lui seul, qui assume la charge d'une éventuelle faute inexcusable, l'entreprise d'accueil ne peut donc pas être mis en cause car elle n'est pas considérée comme un employeur à l'égard du stagiaire (cour de cassation 2ème civ. 8 nov.2012, n°11-23.516).

bullet

Voir article TS664 sur les obligations de sécurité des apprentis et stagiaires

bullet

Voir le site du ministère sur les stages d'observation de 3ème

bullet

voir site web : http://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/ecoleentreprise/stages-et-pfmp/

 

bulletTravaux interdits ou réglementés :
bulletTravaux dans des débits de boisson et bureaux de presse :

Code du travail article L4153-6 : Il est interdit d'employer ou de recevoir en stage des mineurs dans les débits de boissons à consommer sur place. Cette interdiction ne s'applique pas au conjoint du débitant et de ses parents et alliés jusqu'au quatrième degré inclusivement. Dans les débits de boissons agréés, cette interdiction ne s'applique pas aux mineurs de plus de seize ans s'ils bénéficient d'une formation comportant une ou plusieurs périodes accomplies en entreprise leur permettant d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles dans les conditions prévues au II de l'article L. 335-6 du code de l'éducation

Code du travail article D4153-16 : Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant à des actes ou représentations à caractère pornographique ou violent

bulletTravaux exposant à des produits chimiques (travaux réglementés)

Article D4153-17 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

  1. Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux impliquant la préparation, l'emploi, la manipulation ou l'exposition à des agents chimiques dangereux définis aux articles R. 4412-3 et R. 4412-60, à l'exception des agents chimiques dangereux qui relèvent uniquement d'une ou de plusieurs des catégories de danger définies aux 2° et 15° de l'article R. 4411-6 ou aux sections 2.4, 2.13, 2.14 et à la partie 4 de l'annexe I du règlement (CE) n° 1272/2008.

  2. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre.

 

 Article D4153-18 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

  1. Il est interdit d'affecter les jeunes à des opérations susceptibles de générer une exposition à un niveau d'empoussièrement de fibres d'amiante de niveau 1, 2 et 3 définis à l'article R. 4412-98.

  2. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I pour des opérations susceptibles de générer une exposition à des niveaux d'empoussièrement de fibres d'amiante de niveau 1 ou 2 définis à l'article R. 4412-98 dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

 

bullet

Travaux exposant à des agents biologiques (travaux interdits)

Article D4153-19 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant aux agents biologiques de groupe 3 ou 4 au sens de l'article R. 4421-3

 

bullet

Travaux exposant aux vibrations mécaniques (travaux interdits)

Article D4153-20 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant à un niveau de vibration supérieur aux valeurs d'exposition journalière définies à l'article R. 4443-2.

- pour les vibrations transmises aux mains et aux bras : 2,5 m/s²

- pour les vibrations transmises à l'ensemble du corps : 0,5 m/s²

 

bullet

Travaux exposant à des rayonnements (travaux réglementés)

Article D4153-21 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

l est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant aux rayonnements ionisants requérant un classement en catégorie A ou B au sens de l'article R. 4451-44.

II.-Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I pour des travaux les exposant aux rayonnements ionisants requérant un classement en catégorie B au sens de l'article R. 4451-44 dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

Article D4153-22 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

I.-Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux susceptibles de les exposer à des rayonnements optiques artificiels et pour lesquels les résultats de l'évaluation des risques mettent en évidence la moindre possibilité de dépassement des valeurs limites d'exposition définies aux articles R. 4452-5 et R. 4452-6.

II.-Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

Article R. 4153-22-1 Modifié par Décret n°2016-1074 du 3 août 2016 - art.6.

Il est interdit d'affecter les jeunes travailleurs de moins de dix-huit ans à des travaux les exposant à des champs électromagnétiques pour lesquels les résultats de l'évaluation des risques mettent en évidence la possibilité de dépasser les valeurs limites d'exposition définies à l'article R. 4453-3.

 

bullet

Travaux d'ordre électrique : (travaux interdits sauf habilitation)

Article D4153-24 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit aux jeunes d'accéder sans surveillance, à tout local ou emplacement d'un établissement ou chantier présentant un risque de contact avec des pièces nues sous tension, sauf s'il s'agit d'installations à très basse tension de sécurité (TBTS).

Il est interdit de faire exécuter par des jeunes des opérations sous tension

 

bullet

Travaux comportant des risques d'effondrement et d'ensevelissement (travaux interdits)

Article D4153-25 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux de démolition, de tranchées, comportant des risques d'effondrement et d'ensevelissement, notamment des travaux de blindage, de fouilles ou de galeries ainsi qu'à des travaux d'étaiement.

 

bullet

Conduite d'équipements de travail mobiles automoteurs et d'équipements de travail servant au levage (travaux réglementés pour D4153-27)

Article D4153-26 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à la conduite des quadricycles à moteur et des tracteurs agricoles ou forestiers non munis de dispositif de protection en cas de renversement, ou dont ledit dispositif est en position rabattue, et non munis de système de retenue du conducteur au poste de conduite en cas de renversement.

Article D4153-27 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

  1. Il est interdit d'affecter les jeunes à la conduite d'équipements de travail mobiles automoteurs et d'équipements de travail servant au levage.

  2. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre.

 

bullet

Travaux nécessitant l'utilisation d'équipements de travail (travaux réglementés)

Article D4153-28 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

  1. Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux impliquant l'utilisation ou l'entretien :

    1. Des machines mentionnées à l'article R. 4313-78, quelle que soit la date de mise en service ;

    2. Des machines comportant des éléments mobiles concourant à l'exécution du travail qui ne peuvent pas être rendus inaccessibles durant leur fonctionnement.

  2. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre.

Article D4153-29 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux de maintenance lorsque ceux-ci ne peuvent être effectués à l'arrêt, sans possibilité de remise en marche inopinée des transmissions, mécanismes et équipements de travail en cause.

Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

 

bullet

Travaux en hauteur : (travaux réglementés pour échafaudages)

Article D4153-30 Modifié par DÉCRET n°2015-444 du 17 avril 2015 - art. 1

I.-Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux temporaires en hauteur lorsque la prévention du risque de chute de hauteur n'est pas assurée par des mesures de protection collective

II.-Il peut être dérogé, pour l'utilisation d'échelles, d'escabeaux et de marchepieds, à l'interdiction mentionnée au I, dans les conditions prévues par le deuxième alinéa de l'article R. 4323-63.

III.-Il peut être dérogé, pour les travaux nécessitant l'utilisation d'équipements de protection individuelle, à l'interdiction mentionnée au I, dans les conditions et selon les modalités prévues à la section III du présent chapitre et à l'article R. 4323-61. Cette dérogation est précédée, tant au sein des établissements mentionnés à l'article R. 4153-38 qu'en milieu professionnel, de la mise en œuvre des informations et formations prévues par les articles R. 4323-104 à R. 4323-106

Article D4153-31 Modifié par  DÉCRET n°2015-444 du 17 avril 2015 - art. 2

  1. Il est interdit en milieu professionnel d'affecter les jeunes au montage et démontage d'échafaudages.

  2. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre.

Article D4153-32 Modifié par  Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux en hauteur portant sur les arbres et autres essences ligneuses et semi-ligneuses

 

bullet

Travaux avec des appareils sous pression (travaux réglementés)

Article D4153-33 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

I.-Il est interdit aux jeunes de procéder à des travaux impliquant les opérations de manipulation, de surveillance, de contrôle et d'intervention sur des appareils à pression soumis à suivi en service en application de l'article L. 557-28 du code de la l'environnement.

II.-Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

 

bullet

Travaux en milieu confiné (travaux réglementés)

Article D4153-34 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

I. - Il est interdit d'affecter des jeunes :

1° A la visite, l'entretien et le nettoyage de l'intérieur des cuves, citernes, bassins et réservoirs ;

2° A des travaux impliquant les opérations dans un milieu confiné notamment dans les puits, conduites de gaz, canaux de fumée, égouts, fosses et galeries.

II. - Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

 

bullet

Travaux au contact du verre ou du métal en fusion (travaux réglementés)

Article D4153-35 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

I.  Il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux de coulée de verre ou de métaux en fusion et de les admettre de manière habituelle dans les locaux affectés à ces travaux.

II. Il peut être dérogé à l'interdiction mentionnée au I dans les conditions et formes prévues à la section 3 du présent chapitre

 

bullet

Travaux exposant à des températures extrêmes (travaux interdits)

Article D4153-36 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes aux travaux les exposant à une température extrême susceptible de nuire à la santé

 
bullet

Travaux au contact d'animaux (travaux interdits)

Article D4153-37 Modifié par Décret n°2013-915 du 11 octobre 2013 - art. 2

Il est interdit d'affecter les jeunes à :

1° Des travaux d'abattage, d'euthanasie et d'équarrissage des animaux ;

2° Des travaux en contact d'animaux féroces ou venimeux

 

bullet

Temps de travail et travail de nuit:

Code du Travail article L.3163-2 :

Le travail de nuit est interdit pour les jeunes travailleurs.

Pour les jeunes salariés des établissements commerciaux et de ceux du spectacle, des dérogations peuvent être accordées, à titre exceptionnel, par l'inspecteur du travail.

Un décret en Conseil d'Etat détermine en outre la liste des secteurs pour lesquels les caractéristiques particulières de l'activité justifient une dérogation. Une convention ou un accord collectif de travail étendu ou une convention ou un accord d'entreprise ou d'établissement peut définir les conditions dans lesquelles cette autorisation peut être accordée dans ces secteurs.

Il ne peut être accordé de dérogation entre minuit et 4 heures, sous réserve des cas d'extrême urgence prévus à l'article L. 3163-3.

Il ne peut être accordé de dérogation pour l'emploi de mineurs de moins de seize ans que s'il s'agit de ceux mentionnés à l'article L. 7124-1 dans les entreprises de spectacle, de cinéma, de radiophonie, de télévision ou d'enregistrements sonores.

 

Nouveau décret du 14/12/2018 créant l'article R3162-1 précisant les activités pour lesquels il peut être dérogé aux durées légales dans la limite de 10h/jour et 40h/semaine pour :

- les activités réalisées sur les chantiers du bâtiment;

- les activités réalisées sur les chantiers de travaux publics;

- les activités de création, d'aménagement et d'entretien sur les chantiers d'espaces paysagers

Travail de nuit :

Code du Travail articles R.3163-1 et 2 :

Les secteurs dans lesquels les caractéristiques particulières de l'activité justifient en application des articles L. 3163-2 et L. 6222-26 qu'il puisse être accordé une dérogation à l'interdiction du travail de nuit des jeunes travailleurs sont :
1° L'hôtellerie ;
2° La restauration ;
3° La boulangerie ;
4° La pâtisserie ;
5° Les spectacles ;
6° Les courses hippiques, pour l'ensemble des activités liées à la monte et à la mène en course

Dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration, le travail de nuit des jeunes travailleurs ne peut être autorisé que de vingt-deux heures à vingt-trois heures trente

Voir Circulaire DRT n°2002-15 du 22/08/2002 relative à la durée du travail des jeunes de moins de 18 ans : voir aussi le site internet du ministère du travail

Pour les moins de 16 ans : travail interdit de 20h00 à 06h00

Pour les moins de 18 ans : travail interdit de 22h00 à 06h00

Possibilité de dérogation exceptionnelle par l'inspecteur du travail pour les secteurs de la restauration/hôtellerie pour les moins de 18 ans (mais à partir de 16 ans) de 22h00 à 23h30.

temps de repos : 14 h pour les moins de 16 ans et 12h pour les moins de 18 ans

temps de travail maximal 8h/jour et 35h/semaine avec possibilité de dérogation pour certains secteurs à 10h/jour et 40h/semaine

 

bullet

Ressources :
bullet

Médecins conseillers techniques du Recteur, DSDEN03, DSDEN15, DSDEN43, DSDEN63

bullet

Les IPR/IEN de la spécialité

bullet

L'inspecteur Santé et Sécurité du Rectorat (ISST@ac-clermont.fr)

bullet

les inspections du travail :

 
bullet

DIRECCTE Auvergne - Unité Territoriale du Puy-De-Dôme

64, avenue de l’Union Soviétique - CS 80428 - 63012 Clermont-Ferrand Cedex1

Responsable de l’Unité Territoriale : Mme Patricia Boillaud Tél : 04 73 41 22 00

SERVICE RENSEIGNEMENTS DROIT DU TRAVAIL Tél : 04 73 41 22 20

Fax : 04 73 41 21 96 E-mail : UT063.renseignements-travail@direccte.gouv.fr

 

bullet

DIRECCTE AUVERGNE - Unité Territoriale de l’Allier

12 rue de la Fraternité - CS 51767 - 03017 Moulins cédex

Téléphone : 04 70 48 18 00 Télécopieur : 04 70 48 18 05

Chef de l’unité : Véronique MARTIN SAINT LEON , Directrice du Travail

 

bullet
DIRECCTE Auvergne - Unité Territoriale du Cantal

Maison des Affaires Sociales - 1 rue du Rieu - 15012 AURILLAC

Directeur : M. Christian POUDEROUX

Téléphone : 04 71 46 83 60

 

bullet
DIRECCTE AUVERGNE - Unité Territoriale de la Haute-Loire

4, avenue du Général de Gaulle - CS 50313 - 43009 LE PUY-EN-VELAY Cedex

Responsable de l’unité Territoriale : M P. COUPARD

Téléphone : 04 71 07 08 10

 

 

 
 

 
 

 

 

Espace réservé aux indications sur les droits de propriété ou autres.
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un email à [christian.peymaud@ac-clermont.fr].
Dernière modification : 09 December 2009.